5 romans jeune adulte réalistes

Sans surprise, la littérature pour jeunes adultes (15-30 ans) est un genre qui connaît actuellement un boom phénoménal. Destinés à un public qui ne se satisfait plus des livres pour enfants et qui a besoin de son propre créneau d’expression, les romans « cross-age » se sont d’abord déclinés sous des formes fantastiques (Harry Potter, À la croisée des Mondes) ou dystopiques (avec les sagas Hunger Games et Divergent), avant de se lancer dans l’exploration systématique de toutes les problématiques que peuvent rencontrer les jeunes adultes d’aujourd’hui.

Relations familiales, maladie et handicap, sexualité, conflits raciaux et religieux, pression sociale… C’est à chaque livre une quête de soi soulignée par d’indéniables qualités littéraires et une langue moderne et sans tabou. Voici 5 arguments pour vous convaincre que la littérature cross-age réaliste est faite pour s’imposer, tant auprès des lecteurs que des enseignants et de toute autre personne qui voudrait provoquer une réflexion sur des thèmes qui affectent la jeunesse.

Paradox 56, School, CC : https://flic.kr/p/5G7o4F
Paradox 56, School, CC : https://flic.kr/p/5G7o4F

Cœurs brisés, têtes coupées

coeurs.brises.tetes.coupeesAvec Nos étoiles contraires, John Green nous avait déjà initiés à la réflexion sur le handicap et la maladie des adolescents, à travers l’histoire d’amour tragique d’un couple qui n’a justement pas toute la vie devant soi. Dans le même registre, Cœurs brisés, têtes coupées est l’histoire d’un jeune homme à qui tout réussit, mais qui perd son statut, sa popularité et sa carrière sportive à la suite d’un accident de voiture.

Moins sombre que le roman de John Green, l’histoire d’Ezra inspirera le lecteur à se relever après un coup dur, à repenser à ses erreurs et à valoriser ce qui compte vraiment dans la vie : l’amitié et l’amour, au-delà des apparences et de l’appartenance aux cliques typiques des lycées américains, qui ne sont ni plus ni moins que des mouvements d’oppression.

Loin d’être un téléfilm romancé, Cœurs brisés, têtes coupées relate de façon intelligente la prise de conscience d’un héros attachant qui ne connaissait pas d’autre monde que celui du sport et des pom-pom-girls, des fêtes alcoolisées et d’une vie de famille aseptisée.

Nous les menteurs

Nous.les.menteursUn accident. Un secret. La vérité.

Évoquant l’histoire d’une adolescente qui rassemble ses souvenirs après un accident qui l’a rendue amnésique, ce roman d’E. Lockhart est une perle de minimalisme, constitué de phrases courtes qui assènent de terribles vérités et soutiennent une histoire profonde et fondatrice : celle du drame familial qui se dissimule sous le vernis de la perfection.

Ce petit livre au suspense grandissant, qui attirera aussi le lecteur adulte, charmé par sa forme incisive, se dévore et se relit avec stupéfaction après la révélation finale.

Le soleil est pour toi

le.soleil.est.pour.toiDans le registre des points de vue croisés, l’histoire des jumeaux fusionnels Noah et Jude pose un regard d’espoir sur la crise qui les a séparés. Raconté par Noah puis par Jude à trois ans d’intervalle, ce mélange des focalisations tourne autour des thèmes de l’amitié et de l’amour (notamment homosexuel), avec cette maxime de vie : comme pour la sculpture (qui passionne Jude) et le dessin (passe-temps de Noah), il faut créer sa vie ou la laisser s’imposer à nous, tel le personnage fascinant d’Oscar, jeune garçon écorché mais profondément vivant.

Un message positif, une esthétique visuelle, des personnages profonds et aux multiples facettes auxquels on aurait envie de donner le soleil…

La Liste

la.listeReplongeons-nous dans le monde stéréotypé des lycées américains, où la valeur d’une personne repose sur sa côte de popularité. Une tradition odieuse y fait rage tous les ans, une semaine avant le bal de début d’année : une liste rédigée par un auteur inconnu est placardée dans les couloirs, désignant les quatre filles les plus belles et les plus moches de l’établissement. La narration suit leurs histoires durant cette semaine précédant le bal.

Sous une légèreté de façade, La Liste expose les rouages de la pression sociale qui sévit entre les groupes d’adolescents et qui constitue ou détruit à l’envi la joie de vivre de chacune des filles concernées. Soutenue par le mystère de l’identité de l’auteur de la liste, l’intrigue a pour but ultime de démontrer que, moches ou belles (selon les critères subjectifs du délateur), ces huit filles présentent toutes un chemin de vie différent et une personnalité qui leur permet de gérer la situation chacune à sa manière. Finalement, n’est-ce pas cela qui compte ? Une belle interrogation sur l’individualité…

Le bizarre incident du chien pendant la nuit

bizarre.incident.du.chien.pendant.la.nuitQue diriez-vous d’un livre dont les chapitres sont désignés par des nombres premiers ?

Pour clore cette liste, voici un premier roman qui a la particularité d’apparaître tant dans la catégorie adulte que « young adult ». Christopher est un adolescent comme les autres, qui a ses passions et ses habitudes bien affirmées. Sauf que les siennes, ce sont les listes, les mathématiques et les nombres premiers. Alors quand le chien de sa voisine est retrouvé mort et qu’il décide de mener l’enquête, il devra repousser ses limites personnelles et confronter sa logique d’autiste aux motivations incompréhensibles (pour lui) de tous ceux qui l’entourent.

Ce livre de Mark Haddon, qui a confessé ne rien savoir du syndrome d’Asperger avant de commencer à écrire, est un tour de force qui ravira tous les lecteurs, particulièrement les adolescents « sur le spectre » et leurs parents. La focalisation interne permet une représentation particulièrement intéressante du décalage de perception qu’il existe entre un cerveau d’autiste à l’intelligence particulièrement affinée et le syllogisme apparent d’un monde extérieur vécu comme hostile. Tout ceci sous couvert d’une enquête policière qui finira par mettre l’adolescent sur la piste d’un troublant secret de famille.


Les romans cross-age se lisent rapidement mais restent avec vous pour longtemps, ce qui en fait de parfaits romans d’initiation que les jeunes adultes s’approprieront, y reconnaissant le reflet de leurs interrogations. Les enseignants n’hésitent d’ailleurs plus à s’en servir comme base pour lancer des débats utiles et constructifs. Alors, n’hésitez pas à charger votre tablette. La littérature YA est un genre qui ne cesse de grandir, tant en langue anglaise que française !